LE YÉTI

© Pauline Deglume

Néocantine avant tout connue pour ses délicieux brunchs à l’américaine, le Yéti fait partie de ces rares endroits qui me donne envie de retourner dans le centre-ville. Le dimanche, j’opte toujours pour la formule « Florentine » (oeuf poché et jeunes pousses d’épinard sur un muffin avec la sauce hollandaise). Ça me rappelle mon premier voyage à NYC où j’ai découvert ce délice.

Mais le Yéti mérite aussi aussi le détour en semaine! L’établissement situé dans le branché quartier Saint-Jacques vient, en effet, de renouveler complètement sa carte qui mise désormais sur les naans, ces pains traditionnels indiens ultra-moelleux. Après avoir découvert ce concept à Berlin, Maxime, le gérant du Yéti, a décidé de l’importer à Bruxelles.

© Pauline Deglume

Comme la confection des naans requiert un certain savoir-faire, Maxime et son chef Léo ont été aimablement coachés par les cuisiniers de La Porte des Indes, restaurant indien réputé de la capitale. Réalisées à partir de farine complète, de farine blanche, d’œufs et de graines de nigelle, les boules de pâtes sont étirées sur une sorte de coussin avant d’être déposées sur les parois brûlantes du four Tandoor.

Une fois les pains légèrement dorés, place au garnissage. Nous avons testé plusieurs déclinaisons aux noms rigolos comme « Artichoke my Heart » qui consiste en un pesto d’artichaut recouvert de tomates confites, de piments séchés, de roquette et de noisettes. Savoureux et un peu piquant juste comme il faut. Même verdict pour l’ « Avocado », le naan au guacamole, roquette, tomate séchée et parmesan avec une pincée de chipotle.

© Pauline Deglume

Sur les sept déclinaisons proposées (dont les prix sont compris entre 9 et 12 euros), plus de la moitié sont végétariennes (youpi). De nouvelles recettes sont déjà en préparation pour janvier, en fonction de ce qui sortira du potager puisque l’équipe du Yéti utilise majoritairement des produits de saison en provenance de producteurs locaux.

Convaincue par ce nouveau menu, je souhaite au Yéti d’attirer désormais autant de monde en semaine que le week-end!

© Pauline Deglume

Pauline

Le Yéti: 4-6 rue de Bon Secours, 1000 Bruxelles – 02/502.24.26 – hello@iloveyeti.be

FacebookTwitterGoogle+

2 Comments on LE YÉTI

  1. Chloé
    19 février 2016 at 01:11 (2 années ago)

    Je pinaille mais vous dites que c’est dans le branché quartier St Jacques, je pense que vous voulez dire St Gery 🙂

    Répondre
    • Pauline
      6 mars 2016 at 13:28 (2 années ago)

      Bonjour Chloé,

      On est certes tout près de Saint-Géry mais de ce côté-ci du boulevard, c’est le quartier Saint-Jacques. Plus d’infos: http://www.sintjacobswijk.be/fr

      Bonne journée!

      Pauline

      Répondre

Leave a Reply