DREAM&FOOD

© JC Guillaume

J’ai l’impression que les établissements veggie se multiplient de manière exponentielle à Bruxelles et, comme vous pouvez vous en douter, j’en suis fort aise. Nouveau venu dans le quartier Flagey, Dream&Food propose des recettes de chefs étoilés servies dans des bocaux en libre service. Un concept qui n’est pas neuf puisque la chaîne parisienne Boco, pionnière en la matière, avait déjà installé ses quartiers dans l’avenue Louise en 2015. Mais ce comptoir ixellois se démarque en proposant des recettes 100 % végétariennes dont la moitié sont végétaliennes.

© JC Guillaume

Derrière le comptoir en carrelage blanc se trouve Alain Degove, un passionné de cuisine qui a récemment quitté son emploi dans la production audiovisuelle pour se consacrer à la restauration. Un novice de l’Horeca qui a su convaincre trois chefs de renom de lui concocter des recettes : Axel Colonna-Cesari (Centpourcent), Robert Van Landeghem (Michel) et Philippo Santangelo (Pouic-Pouic). Les plats sont ensuite réalisés par un traiteur et validés par les chefs dont l’image est engagée.

© JC Guillaume

Des chefs qui ont dû quitter leur zone de confort pour réaliser des recettes sans protéine animale. Le boss de Dream&Food qui se décrit lui-même comme un flexitarien a arrêté de cuisiner de la viande il y a deux ans, à la demande de sa femme et de ses filles. La transition a visiblement été satisfaisante ! Alain Mangove estime par contre que l’offre végétarienne n’est pas encore suffisamment variée, originale. D’où l’idée de recourir à des chefs étoilés pour proposer des plats qui puissent satisfaire tout le monde, même les carnivores.

© JC Guillaume

Ça me semble jouable comme objectif! Comme bocal froid en entrée, j’ai opté pour un risotto d’orge au butternut imaginé par Axel Collona-Cesari. Vu qu’il s’agit de deux ingrédients assez doux, j’étais étonnée que ce soit aussi parfumé. En fait, il y avait plein d’autres trucs dedans comme des noisettes grillées, du sésame noir, de la sauge, du laurier, du cumin, du citron, etc. Dans la foulée, le houmous de lentilles rouges au curry de carottes (qui se déguste chaud) était tout aussi savoureux. Les sauces et huiles utilisées par les chefs sont disponibles dans la partie épicerie.

© JC Guillaume

Comptez environ 50€ pour deux personnes avec entrée-plat-dessert. Un prix légèrement revu à la baisse pour les bocaux à emporter. C’est d’ailleurs cette formule qui séduira sans doute le plus le public. Bien que joliment aménagé, le lieu ne donne pas non plus envie de s’éterniser.

Pauline

Dream&Food : 9, chaussée de Vleurgat – 1050 Ixelles – 02/347.68.11. – Ouvert tous les jours de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h sauf le dimanche soir – http://www.dreamandfood.be

 

FacebookTwitterGoogle+

1 Comment on DREAM&FOOD

  1. Alain DEGOVE
    25 septembre 2017 at 12:07 (3 semaines ago)

    Merci Pauline pour ce joli article qui synthétise bien « DREAM & FOOD »

    Bonne journée,

    Alain

    Répondre

Leave a Reply